jeudi 6 décembre 2012

Il faut souffrir pour être belle...

Quelques jours de silence pour moi, enfoncée dans mon lit, à attendre que les antibiotiques laissent mon estomac en paix, que les points dans mon dos cessent de me tirer et me rendent ma liberté...

Source de l'image : A lot of Tralala

Eh bien oui... depuis 4 ans, j'avais un kyste dans le dos, un vilain machin qui, bien entendu, a décidé de grossir rien que parce que j'ai pensé très fort que ce serait affreux avec la jolie robe de mes rêves ouverte dans le dos... Mais parce que qu'il n'y a qu'un seul joli jour où l'on se dit OUI, je ne voulais pas renoncer à cette belle robe. L'occasion donc de prendre mon courage à deux mains et de me faire enlever ce truc qui gâche tous mes dos nus.
Ce n'est pas grand chose en définitive (sauf que je suis une vraie chochotte, douillette comme vous ne pouvez même pas imaginer) : une anesthésie locale, quelques minutes interminables, des points pour refermer le tout et une cicatrice à vie...


Entre le kyste ou la cicatrice mon coeur balance...
Mais il y a des choses bien plus graves dans la vie, pas vrai ?

Seulement, voilà, pour moi ça fait partie intégrante des préparatifs de notre mariage, c'est pourquoi je fais une petite place à cette opération sur mon blog. Peut-être parce que vous aussi vous aurez envie de parler de ces petits bobos pré-mariage. Comment cacher une vilaine cicatrice (moi je suis bornée et j'ai quand même jeté mon dévolu sur un dos plongeant, mais avec un petit détail pour la masquer... Chut... je ne vous en dis pas trop...) ? Que faire, si, ôôô malheur, on se retrouve avec un bras ou une jambe plâtrée ? Il y a bien sûr aussi le fucking bouton qui apparaît la veille du mariage, ou pire, le D-Day, comme la raconte la Mariée en Colère. Peut-être un coup de soleil affreux et affreusement douloureux après tentative de peaufinage du bronzage et pourquoi pas une gastro, une angine, une bronchite ou n'importe quoi dans le même genre qui pourrait gâcher le moral des bride to be d'hiver. Bref, tout un tas de petits malheurs, finalement pas si graves (il faut relativiser hein ! Il n'y a pas mort d'homme.), mais qui peuvent donner envie de hurler !

Alors, voilà, ce n'est pas grand chose, mais un blog, c'est bien un endroit pour partager ses coups de coeur, mais aussi ses états d'âme, non ? Et vous, souffrez-vous de petits bobos ? N'hésitez pas, vous aussi, à vous exprimer !

Belle journée à tous, du fond de ma couette !


5 commentaires:

  1. Depuis toujours, j'ai un grain de beauté non coloré vers le nez. Pour notre mariage, je ne voulais pas de ce vilain grain de beauté sur mon visage.
    J'ai donc sauté le pas et l'ai fait retirer par la dermato. Comme tu dis, il faut souffrir pour être belle :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Géraldine pour ce petit témoignage qui me fait me sentir beaucoup moins seule !

      Supprimer
    2. Témouine Choup's6 décembre 2012 à 15:52

      Courage, le 10 août ca ne sera plus qu'un très mauvais souvenir cette opération... (et bien avant aussi d'ailleurs!) :)

      Supprimer
  2. Oh la la courage Mary!!!
    Dslee je mets trooooop de temps encore une fois a te repondre ;)

    J'espere vraiment que l'operation va bien se passer!! Donne nous des nouvelles apres!!

    Moi dans un tout autre registre je me suis lancee dans l'epilation laser pour etre au top le JJ... Les deux premieres seances se sont bien passees mais la derniere fois HORRIBLE... et j'y retourne apres-demain (j'ai peur!!!)... Mais faut souffrir pour etre belle, hein (quelle injustice!!) ;)
    Dslee pour les accents je suis sur un clavier anglais ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je partage des aïes et tes ouilles ! Ah lala... Si on nous avait dit qu'être une fiancée en plein préparatifs de son joli jour ça faisait aussi mal...! Enfin moi, l'opération est passée et maintenant ça cicatrise doucement.

      Supprimer

Laissez un petit message

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...